Forum website Bill-Kaulitz.fr and Bill-Kaulitz-international.com Index du Forum  
FAQ Rechercher
Membres Groupes
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés
S’enregistrer Connexion
TOKIO HOTEL ROCK IN RIO DANS LA PRESSE PORTUGAISE
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum website Bill-Kaulitz.fr and Bill-Kaulitz-international.com Index du Forum Forum du site bill-Kaulitz.fr MEDIAS Autres médias
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
marieagnesbruxelles
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2008
Messages: 2 666
Localisation: bruxelles

MessagePosté le: Mar 3 Juin 2008 - 20:13    Sujet du message: TOKIO HOTEL ROCK IN RIO DANS LA PRESSE PORTUGAISE Répondre en citant

Terceiro dia de festival
Rock In Rio: dos seis aos sessenta 





02.06.2008 - 04h14 Silvia Pereira, PUBLICO.PT
Se o Rock In Rio é um festival assumidamente familiar, o dia de ontem foi a consagração deste carácter. O Parque da Bela Vista começou por ser um "Portugal dos pequenitos" – o dia, afinal, era das crianças - para depois se transformar em palco de emoções infanto-juvenis, congregar todas as gerações e desaguar numa plateia fascinada com a voz rouca do sexagenário mais "sexy" do rock para casino.

O Palco Mundo abriu mais cedo, com música a condizer com o espírito do Dia Mundial da Criança: Docemania, Just Girls e 4 Taste encarregaram-se de aquecer o ambiente para aquele que seria o concerto mais aguardado da vida da plateia sub-16.

O cancelamento do concerto dos Tokio Hotel no Pavilhão Atlântico, em Março, tinha provocado uma onda de desconsolo entre os fãs da banda de emo-rock, menos preocupados com a frustração do que com a saúde do querido vocalista, Bill Kaulitz. A ansiedade em relação ao estado das suas cordas vocais, depois da operação a que foi submetido, desvaneceu-se rapidamente no Rock In Rio. Do alto do "look" andrógino, do rosto imberbe e do penteado "dragonballesco", Bill exibiu uma forma vocal intocável. Intocável foi, aliás, todo o concerto. Há que dar a mão à palmatória: os quatro putos alemães que, de um momento para o outro, se viram no centro de um fenómeno a que alguns veteranos aspiram toda uma carreira, são mais profissionais em palco do que muita gente grande. O profissionalismo, a convicção e o indesmentível carisma da banda – em especial, do vocalista – foram as marcas de um espectáculo imaculado, que fez as delícias das crianças, pré-adolescentes e adolescentes. Cartazes erguidos, juras de amor eterno, unhas pintadas, muitas lágrimas e até soutiens com números de telefone atirados para o palco – foram estes os sintomas da euforia com que foram recebidos.

Com a chegada dos Xutos & Pontapés, a emoção dos verdes anos foi substituída pelo espírito de comunhão que Tim e comparsas conseguem, invariavelmente, levar ao Rock In Rio. A novidade esteve no acompanhamento orquestral. Se temas como "Gritos mudos", "À minha maneira" e "Maria" já são clássicos, com estes arranjos são elevados à categoria de hinos. Infalíveis, bem dispostos e contagiantes no estilo sempre a abrir, os Xutos ofereceram ao festival, mais uma vez, um dos seus momentos mais altos. No final, e porque Portugal não é só selecção de futebol, chamaram ao palco atletas que vão estar nos Jogos Olímpicos de Pequim. Nem Tim conseguiu esconder a emoção perante a força enviada pelo público.

Joss Stone foi a "soul sister" de serviço. Lembremos um pormenor importante: antes de se falar em Amy Winehouse e derivados, já ela andava a brincar à soul com o calor do seu vozeirão de menina, que parece soltar-se sem grande esforço. Princesa de vestido cor-de-rosa, descalça até nas descidas à plateia, Joss Stone distribuiu sorrisos, sensualidade e rosas. A aposta na simplicidade resultou bem: toda a atenção estava no olhar, nas expressões e na voz de "Right to be wrong", "You had me" e "Super duper love", que tiveram sobre o público do Rock In Rio o efeito de uma leve e refrescante brisa perfumada.

No final da noite, a multidão – já mais crescida – juntou-se para ver Rod Stewart, a inconfundível voz rouca de temas como "Maggie May", “Do ya think I'm sexy", "Have I told you lately" ou "Sailing". Rodeado de beldades (no violino, no saxofone, nas vozes), foi soltando um êxito atrás do outro, como quem puxa o brilho a uma carreira sempre pronta a provar que não há nada que a faça parar – muito menos 63 anos de idade.

SOURCE http://ultimahora.publico.clix.pt/noticia.aspx?id=1330819&idCanal=42






Pour ceux et celles qui lisent le portugais!! et pour tous autres qui sont contents que l'on parle de TH dans toutes les langues Okay Okay Okay
_________________
" KEEP COOL EN TOT ZIEN"



Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 3 Juin 2008 - 20:13    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Marie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3 310
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar 3 Juin 2008 - 21:02    Sujet du message: TOKIO HOTEL ROCK IN RIO DANS LA PRESSE PORTUGAISE Répondre en citant

Super MA! Mais si quelqu'un peut traduire! Moi en dehors de l'Allemand et de l'anglais ! Wink


Nous recherchons un traducteur portugais ! Merci
_________________


Emmanuelle
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2008
Messages: 1 952
Localisation: Proche NICE

MessagePosté le: Mer 4 Juin 2008 - 10:56    Sujet du message: TOKIO HOTEL ROCK IN RIO DANS LA PRESSE PORTUGAISE Répondre en citant

Voici la traduc.

Le passage sur les gars est top...
Bravo les gars Okay  une fois de + vous avez assuré...

Si le Rock In Rio est un festival  familier,  hier a été la consécration de ce caractère. Le Parc de la Belle Vue a commencé à être un « Portugal des pequenitos » - le jour, après tout, c'était des enfants - pour ensuite se transformer en scène d'émotions avec des adolescents, et réunir toutes les générations  fascinées par la voix rauque du sexagénaire le plus « sexy » du rock pour casino.
 

La Scène du Monde s'est ouverte plus tôt, avec la musique qui a coincidé avec la journée Mondiale de l'Enfant : Docemania, Just Girls et 4 Taste se sont chargés de mettre l'ambiance.c'est le concert le plus attendu de la salle de conférences sub-16.
 

L'annulation du concert des Tokio Hôtel dans le Pavillon Atlantique, en mars, avait provoqué une vague de désolation parmi les fans de la bande, moins inquiétés de la frustration de cette annulation que par la santé du chanteur chéri, Bill Kaulitz. L'anxiété concernant l'état de ses cordes vocales, après l'opération à laquelle il a été soumis, a disparu rapidement au Rock In Rio. Du sommet de son « look » androgyne, de son visage imberbe et de sa coiffure, Bill a exhibé une forme vocale intouchable. Intouchable d'ailleurs, tout le long du concert.  les quatre allemands qui, sont un phénomène auquel quelques vétérans aspirent à toute carrière, sont plus professionnels sur scène que certains grands. Le professionnalisme, la conviction et inmesurable charisme de la bande - en particulier, du chanteur - ont été les marques d'un spectacle immaculé, qui a fait les dèlices des enfants, pré-adolescentes et adolescents. Affiches érigées, serments d'amour éternel, ongles peints, beaucoup de larmes et de soutien avec des nombres de téléphone lancés sur la scène - ont été  les témoignages de l'euphorie avec laquelle ils ont été reçus.
 

Avec l'arrivée du Xutos et Pontapés, l'émotion des vertes années a été substituée par l'esprit de communion que Tim et ses compères ont instaurée, invariablement, pour prendre le Rock In Rio. La nouveauté a été dans l'accompagnement orchestral.  Infaillibles, bien disposés et contagieux, les Xutos ont offert au festival, encore une fois, un de leurs plus grands moments. À la fin, et parce que le Portugal n'est pas seule sélection de football, ils ont appelé sur scène des athlètes qui feront les Jeux Olympiques de Pékin. Même Tim n'a pas réussi à cacher l'émotion devant la force envoyée par le public.
 

Joss Stone a été « soul sister » de service. Rappelez un détail important : avant de parler à Amy Winehouse et compagnie, elle jouait déjà de la soul avec sa voix chaude, qui semble se libérer sans grand effort. Princesse en tenue rose, déchaussée même dans les descentes vers la salle de conférences, Joss Stone a distribué des sourires, de la sensualité et des roses. Le pari dans la simplicité a réussi: toute l'attention était sur elle, dans les expressions et dans la voix de « Right tu le BE wrong », « You had me » et « Superbe duper love », qui ont eu sur le public du Rock In Rio l'effet d'une légère et rafraîchissante brise parfumée.
 

À la fin de la nuit, la foule s'est agrandie pour voir Rod Stewart, l'indubitable voix rauque de  « Maggie May », « De ya think I'm sexy », « Have I told you lately » ou « Sailing ». Encerclé de beautés (au violon, au saxophone, aux choeurs), il a enchaîné les tubes, comme pour montrer que rien ne peut arrêter sa carrière, encore moins à 63 ans.

_________________
Fan de TH, et alors ??



rabi43
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2008
Messages: 1 133
Localisation: lectoure

MessagePosté le: Mer 4 Juin 2008 - 11:10    Sujet du message: TOKIO HOTEL ROCK IN RIO DANS LA PRESSE PORTUGAISE Répondre en citant

Merci Manu, du connais le portugais Question
_________________
TOKIO HOTEL FÜR IMMER !!!!!!!!!


Emmanuelle
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2008
Messages: 1 952
Localisation: Proche NICE

MessagePosté le: Mer 4 Juin 2008 - 14:18    Sujet du message: TOKIO HOTEL ROCK IN RIO DANS LA PRESSE PORTUGAISE Répondre en citant

J'ai fait un peu de portugais à la fac mais y a longtemps...
par-contre, je connais un bon traducteur Very Happy
_________________
Fan de TH, et alors ??



Marie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3 310
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 4 Juin 2008 - 14:31    Sujet du message: TOKIO HOTEL ROCK IN RIO DANS LA PRESSE PORTUGAISE Répondre en citant

Merci Manue! L'article est vraiment touchant! On reconnaît bien là les garçons que nous soutenons!


Et Merci au traducteur!
_________________


tatabella
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2008
Messages: 1 121
Localisation: Lorient

MessagePosté le: Mer 4 Juin 2008 - 14:39    Sujet du message: TOKIO HOTEL ROCK IN RIO DANS LA PRESSE PORTUGAISE Répondre en citant

danke manue Okay

merci le traducteur Mr. Green

article excellent Okay Okay Okay


enfin un bon article ,ils le meritent Wink


continuer comme ça les gars ,on est là Okay
_________________
Une ado attardée et fière de l'être.


marieagnesbruxelles
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2008
Messages: 2 666
Localisation: bruxelles

MessagePosté le: Mer 4 Juin 2008 - 15:02    Sujet du message: TOKIO HOTEL ROCK IN RIO DANS LA PRESSE PORTUGAISE Répondre en citant

AH MERCI MANUE !!
toutes les langues sur ce forum Smile Cool



TOKIO HOTEL FÜR IMMER Okay
_________________
" KEEP COOL EN TOT ZIEN"



Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:34    Sujet du message: TOKIO HOTEL ROCK IN RIO DANS LA PRESSE PORTUGAISE

Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum website Bill-Kaulitz.fr and Bill-Kaulitz-international.com Index du Forum Forum du site bill-Kaulitz.fr MEDIAS Autres médias Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
ezHyperShadow template - a boo design Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Original ezHyperShadow theme by boo ©2004 www.ez-life.net
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com