Forum website Bill-Kaulitz.fr and Bill-Kaulitz-international.com Index du Forum  
FAQ Rechercher
Membres Groupes
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés
S’enregistrer Connexion
"Werte schaffen Werte": Wickert trifft...Bill Kaulitz
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum website Bill-Kaulitz.fr and Bill-Kaulitz-international.com Index du Forum Forum du site bill-Kaulitz.fr MEDIAS Médias germanophones
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3 310
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 6 Déc 2012 - 20:48    Sujet du message: "Werte schaffen Werte": Wickert trifft...Bill Kaulitz Répondre en citant




Traduction française!

Wickert: Berlin est la ville dans laquelle j’aimerais le plus vivre. Elle est une métropole à cause de sa culture internationale. Et j’aime les villes «brisées», puisque quelque chose de nouvau y apparait et les gens veulent tenter d’autres choses. Il y a de jeunes chinois, de jeunes russes, de jeunes français qui sentent qu’ils vont trouver un nouvel espace ainsi que la liberté de créer quelque chose de jamais vu, ce qui est impossible dans les autres villes.

J’ai trouvé cette biographie de ce jeune homme très fascinante puisqu’il a fait évoluer sa propre identité déjà très jeune. Il a dit: «Je veux être différent des autres personnes et je le fait même si les gens me critiquent». Je trouve vraiment cela fascinant, sans aucun doute.

Bill: Pour moi, Ulrich Wickert est …. c’était lorsque j’avais environ 16 / 17 ans, lorsqu’il faisait les nouvelles à «Tagesthemen». Et bien sûr, je n’écoutais pas cela à l’époque. Par contre, il est vraiment très connu et est une personnalité de ma génération. Il est vraiment très connu et avait un travail très important dans le temps… et on sent toujours qu’il s’engage vraiment dans ce qu’il fait. Il n’a pas été un gars ennuyeux parlant des nouvelles de l’heure et c’était toujours très facile de le comprendre. Et je n’ai jamais eu l’impression qu’il pourrait pointer des gens du doigt. Ma famille était vraiment excitée lorsque je leur ai dit que j’allais rencontrer Ulrich Wickert et qu’on passerait la journée ensemble. Je suppose que je ne pourrai jamais avoir une autre occassion de lui parler, alors je suis vraiment reconnaissant de la chance que j’ai de le rencontrer.

Bill: Cet hôtel est celui dans lequel nous restons toujours lorsque nous allons en Allemagne. Et on s’y sent presque comme chez nous!

Wickert: Tu es resté ici pendant trois mois après ton opération?

Bill: Exactement. Et puis je suis revenu. Pas pour un long moment et ils ont pensé me faire la faveur de me donner la même chambre dans laquelle j’étais avant. Mais quand je suis entré dans la chambre, je me suis dit «oh non, je dois sortir d’ici» puisque le temps que j’ai passé dans cette pièce était probablement le plus épuisant de toute ma carrière et également la pire période. C’était lorsque j’ai perdu la voix et c’était beaucoup de pression. Nous étions anxieux de ce qui nous arriverait par la suite.

Wickert: Qu’est-ce qui se passait exactement avec ta voix?

Bill: J’avais un kyste aux cordes vocales et je ne pouvais plus parler. Je n’avais vraiment plus de voix.

Wickert: Oh mon dieu, et comment faisais-tu pour communiquer alors? Écrivais-tu des notes?

Bill: Oui, j’en écrivais, et bien sûr mon frère m’a aidé. Car notre cas est vraiment spécial, nous avons seulement besoin de se regarder et nous savons exactement ce que nous voulons dire. Alors, il était un peu comme un porte-parole pour moi.

Wickert: Alors ton frère est le parfait partenaire pour toi?

Bill: Absolument, oui je veux dire. Ce sera un partenariat très spécial qui durera toute notre vie, c’est sûr.

Wickert: Et comment tu vous décrierais? Y a-t-il un d’entre vous qui est faible et l’autre fort?

Bill: En fait, je crois que nous nous complétons… nous avons chacun nos faiblesses, nous nous donnons des impulsions si un de nous manque d’énergie, on se donne de la force mutuellement.

Bill: Voici un studio d’enregistrement très connu ou plusieurs artistes ont enregistré, Davie Bowie par exemple.

Wickert: Une question me vient en tête. Tout le monde a sa propre identité. L’identité évolue à travers les expériences, d’où ce qu’on est élevé… et à travers la langue et les choses que l’on entend, ou apprend par la famille. Et tu as commencé à créer ta propre identité à l’âge de 8 ou 9 ans. Comment cela?

Bill: Eh bien, Tom et moi avons été très similaires jusqu’à l’âge de 6 ou 7 ans. À ce moment-là, nous nous ressemblions entièrement, nous portions les mêmes vêtements et y avions nos noms marqués dessus pour que les gens à la garderie sachent qui d’entre les deux nous étions. Par la suite, nous avons grandi un peu de notre côté et avions des intérets un peu différents, par exemple pour la musique. Peut-être que cela est arrivé puisque lorsqu’on est jumeau, on est toujours reconnu comme «les jumeaux». La plupart du temps, les gens ne nous appelaient pas par notre nom mais nous appelaient «les jumeaux». Et probablement que c’est la raison pour laquelle nous voulions une personnalité individuelle et que nous voulions nous développer à l’extrème opposé. Bien sûr, nous avions eu beaucoup de phases différents mais nous étions toujours très extrèmes. Il avait l’air vraiment extrème et j’avais l’air vraiment extrème. Alors ensemble, on attirait vraiment l’oeil. Et bien sûr, nous ne sommes pas passés par le chemin le plus facile. Mais j’ai trouvé cela très important, déjà très jeune, qu’il est important d’être libre dans nos actions. J’ai toujours eu un petit côté rebel, et encore maintenant, je veux être libre de porter ce que je veux, et dans la musique aussi. La liberté est très importante pour moi. C’était déjà comme ça lorsque j’étais très jeune.

Wickert: Oui bien sûr, la liberté est également très importante selon moi. Mais je suppose que tu sentais le besoin urgent d’être différent, puisque les gens ne t’accordaient pas la liberté, pas vrai?

Bill: Eh bien oui, il arrive souvent que nous sommes traités injustement. Et j’ai toujours pris le chemin le plus difficile… Et chaque fois que je sentais que j’avais le droit, je voulais que les gens l’acceptent. Ça a commencé à l’école. Nous avions énormément de problèmes à l’école. Je détestais y aller à tous les matins. Et quand je regarde en arrière maintenant, je réalise que j’ai vraiment décidé d’y aller extrème. Mais aussitôt que les gens à l’école ou encore les profs à l’école disaient: «Il ne peut pas venir à l’école avec du maquillage sur les yeux, ce n’est pas bien», le lendemain j’y allais encore plus maquillé, et j’ai même teindu mes cheveux en noir. Alors nous sommes allés d’un extrème jusqu’à un autre. Nous ne nous sommes pas donnés la vie facile. Mais c’était important pour moi d’être différent. J’avais toujours de bons résultats à l’école, que je voulais pour moi-même, mais je voulais surtout être traité comme tous les autres.

Wickert: Si je rencontre des gens exaspéré, alors j’arrête de leur parler et n’essaie plus après. Je suis vraiment radical parfois, mais c’est peut-être car je veux me protéger.

Bill: Oui, je crois que tout le monde recherche une personne qui a de bonnes valeurs. Et même si on rencontre quelqu’un au début en pensant que ça va marcher, il arrive parfois que finalement ça ne fonctionne pas. à la fin, dans un partenariat privé ou dans les affaires, il faut trouver quelqu’un avec qui on s’entend, car sinon ça ne peut pas fonctionner. Et tant qu’il y a des gens qui vous détestent, vous pouvez être sûrs que des gens vous aiment également. Comme ça, tu sais que tout ce que tu fais est correct. Si quelqu’un utilise sa liberté pour exprimer ce qu’il veut et ce qu’il aime, ce que plusieurs ne se permettent pas… ça crée des extrèmes qui se rapprochent beaucoup. Mes impressions étaient toujours que tout ce que je fais est bien tant que des gens me détestent, j’ai toujours accepté ça, car au final ça te fait avancer d’une certaine manière…

Traduction par SaxxBillKk
  
 
 

_________________


Dernière édition par Marie le Ven 7 Déc 2012 - 01:04; édité 2 fois
Publicité






MessagePosté le: Jeu 6 Déc 2012 - 20:48    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Marie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3 310
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 6 Déc 2012 - 20:50    Sujet du message: "Werte schaffen Werte": Wickert trifft...Bill Kaulitz Répondre en citant



 












 

_________________


Emmanuelle
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2008
Messages: 1 952
Localisation: Proche NICE

MessagePosté le: Ven 7 Déc 2012 - 10:09    Sujet du message: "Werte schaffen Werte": Wickert trifft...Bill Kaulitz Répondre en citant

Très bonne interview comme je les aime...
_________________
Fan de TH, et alors ??



THunder love <3


Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2011
Messages: 150
Localisation: Monaco

MessagePosté le: Lun 10 Déc 2012 - 23:00    Sujet du message: "Werte schaffen Werte": Wickert trifft...Bill Kaulitz Répondre en citant

Bill se dévoile naturellement et spontanément. Sa lucidité et sa détermination depuis l'enfance, entre autres qualités,  m'ont toujours impressionnée. De plus, c'est tellement touchant ce qu'il dit à propos de son frère...
_________________
in THeir shadow I can shine...


Marie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3 310
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 10 Déc 2012 - 23:19    Sujet du message: "Werte schaffen Werte": Wickert trifft...Bill Kaulitz Répondre en citant


Source : werte-schaffen-werte.de

Wirckert rencontre Kaulitz .
 

Après sa pause médias voulue, dans laquelle il a enfin profité à nouveau d’une vie privée-ci à Los Angeles, Bill Kaulitz rencontre Ulrich Wickert à un endroit inspirant pour lui : à la salle de maître le studio Hansa studio à Berlin. Ici David Bowie et Iggy Pop ont déjà enregistré des albums , ici on enregistre Bill Kaulitz avec Ulrich Wickert.

BILL KAULITZ

  • Né le 01 septembre 1989 à Leipzig
  • Bill Kaulitz a vendu avec son groupe Tokio à Hotel au niveau international plus de 9 millions de supports musicals  et a reçu pour cela 59 prix platine et 89 pris or. Ils ont joué dans le monde entier dans des pays comme le Japon, les USA, Mexico, le Brésil, la France et la Russie plus de 300 concerts live.
  • Tokio Hotel se sont démarqués à jamais avec 108 prix de médias internationaux, du Bambi, à l'écho jursqu’à l’inaccessible US MTV Moonman comme le premier groupe allemand.
  •  Au cours des années passées, Bill Kaulitz a été vu également en dehors de sa carrière de chanteur comme modèle en défilant pour Dsquared2 à Milan, a fait un Photoshootings avec Karl Lagerfeld et a été plusieurs fois à la une du Vogue italien.
  • A présent il se trouve avec son groupe Tokio Hotel à Los Angeles, où ils écrivent leur nouvel album studio international après une pause médias auto-imposée de 2 ans.
« LA LOYAUTE ABSOLUE EST TOTALEMENT IMPORTANTE POUR MOI »

-----------------------------------------------------------------------------------------------

After the media only, during which in Los Angeles for a long time used private life, Bill Kaulitz meets with Ulrich Wickert on inspiring place: Meistersaal Hansa studios in Berlin. Bill Kaulitz with Ulrich Wickert shot on the spot where their records recorded by David Bowie and Iggy Pop.

Bill Kaulitz

  • Born on 1 September 1989 in Leipzig
  • Bill Kaulitz and his band Tokio Hotel sold worldwide over 9 million records and won but 59 platinum and 89 gold awards. Around the world have played over 300 live concerts in countries like Japaponsko, USA, Mexico, Brazil, France and Russia
  • Tokio Hotel have been awarded 108 international media awards, among others, Bambi, Echo and otherwise unattainable U.S. MTV Moonman, as the first German band
  • In recent years, Bill Kaulitz addition to his singing career seen as a model on the catwalk for Dsquared2 in Milan, photographed with Karl Lagerfeld and repeatedly got the cover of Italian Vogue
  • Currently there is with his band Tokio Hotel in Los Angeles, where, after a two-year break, the media write new international studio album

"Absolute fidelity IS TOTALLY IMPORTANT FOR ME" - Bill Kaulitz
 

Traduction Marie pour Bill-Kaulitz.fr
 

 

_________________


THunder love <3


Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2011
Messages: 150
Localisation: Monaco

MessagePosté le: Lun 10 Déc 2012 - 23:29    Sujet du message: "Werte schaffen Werte": Wickert trifft...Bill Kaulitz Répondre en citant

Merci Marie pour la traduction et je le répète, les valeurs qui l'animent sont absolument fabuleuses.
_________________
in THeir shadow I can shine...


Marie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3 310
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 27 Déc 2012 - 20:08    Sujet du message: "Werte schaffen Werte": Wickert trifft...Bill Kaulitz Répondre en citant

22.10.2012 Berlin - Wickert trifft Kaulitz [+2 HQ] 

 
 

_________________


Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:29    Sujet du message: "Werte schaffen Werte": Wickert trifft...Bill Kaulitz

Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum website Bill-Kaulitz.fr and Bill-Kaulitz-international.com Index du Forum Forum du site bill-Kaulitz.fr MEDIAS Médias germanophones Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
ezHyperShadow template - a boo design Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Original ezHyperShadow theme by boo ©2004 www.ez-life.net
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com