Forum website Bill-Kaulitz.fr and Bill-Kaulitz-international.com Index du Forum  
FAQ Rechercher
Membres Groupes
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés
S’enregistrer Connexion
INROCK Vol. 325 (Japan)
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum website Bill-Kaulitz.fr and Bill-Kaulitz-international.com Index du Forum Forum du site bill-Kaulitz.fr MEDIAS Médias Asiatiques
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Emmanuelle
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2008
Messages: 1 952
Localisation: Proche NICE

MessagePosté le: Mer 15 Déc 2010 - 22:08    Sujet du message: INROCK Vol. 325 (Japan) Répondre en citant

 (IN ROCK POP VOL 325.
 
 

_________________
Fan de TH, et alors ??



Publicité






MessagePosté le: Mer 15 Déc 2010 - 22:08    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
tatabella
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2008
Messages: 1 121
Localisation: Lorient

MessagePosté le: Lun 20 Déc 2010 - 20:25    Sujet du message: INROCK Vol. 325 (Japan) Répondre en citant

Traduction:

TOKIO HOTEL – Photos exclusives d’Hambourg
INTERVIEW EXCLUSIVE DE TOKIO HOTEL AVANT QU’ILS NE VIENNENT AU JAPON


« Sur scène, j’espère que nous pourrons suivre les choses qui nous stimulent vraiment nous-mêmes au plus profond de notre cœur. »


Bill /TH Interviewer: YUKO KATO Photos BY P.G.BRUNELLI/INROCK


TH a suscité tout un émoi chez les Fans. TH a accepté l’interview du photographe du Magazine à Hambourg, où ils étaient occupés avec les répétitions de la tournée Sud-Américaine. Les dernières Photos et interview ont été de suite publiées sur le site.
En fait, nous avions déjà eu une interview avec Bill et Tom avant. Cela a été publié dans le Vol.13 de INROCK★POP! Faites-y attention !

Bonjour Bill, je suis vraiment ravi de te parler. C’est assez excitant car c’est la toute première fois que je parle avec vous, les gars. Est-ce que vous m’entendez bien ?
Bill : oui.

Ok. Quel est votre programme de la journée ?
Bill : Je me suis levé très tôt ce matin (Note de l’éditeur : Heure de Berlin = 12h). Je suis un peu endormi là tout de suite. En fait, si je ne dors pas assez, je ne sais rien faire de bien. Je suis ce genre de personne, mais ça na pas d’importance ! Nous faisons les répétitions de la tournée Sud-Américaine dans la salle de répétitions d’Hambourg.

Wow !!!
Bill : Oui, tous les membres du groupe font les répétitions.

Bien, pouvez-vous me donner quelques détails sur la tournée Sud-Américaine ? Comme le thème, le décor ou quoi que ce soit d’autre, ok ?
Bill : Il y a environ un an que nous sommes partis en tournée. Pour notre nouvel album – Humanoid, nous sommes partis en tournée, en Avril, d’Europe. Nous avons aussi joué lors de la cérémonie d’attribution de MTV Asie. (*La cérémonie d’attribution, c’est surement des EMA qu’il parle, l’éditeur a du se tromper*). Et nous avons fait de chouettes performances à Singapour et en Malaisie. Avec ce nouvel Album, nous avons fait beaucoup de voyages pendant un long moment. Finalement, nous avons fait de l’Amérique Latine la fin de ceci. Nous étions vraiment heureux que ce vœu soit exaucé, car c’est ce que nous avons toujours voulu faire. Notre première vraie tournée là-bas, en Novembre. Nous sommes vraiment impatients d’y être. Tous les équipements viennent d’Europe, donc la scène est exactement la même qu’en Europe. Le thème est toujours « Welcome to Humanoid City Tour » C’était la première fois que nous rencontrions nos Fans Sud-Américains, ce qui était vraiment super. Et chacun dans notre groupe a sa propre performance solo. C’était vraiment impressionnant et nous étions très nerveux.


« Nous partons en tournée à travers le monde comme un groupe normal, au lieu d’être préfabriqués et produit, nous en sommes si chanceux. »


C’est bien malheureux que je n’ai pas encore regardé votre show. Que pensez-vous personnellement de votre propre show ? Est-ce conceptuel ou dramatique ? Ou est-ce plutôt un spectacle Rock ?
Bill : Juste comme je viens de le dire, le thème est « Welcome to Humanoid City Tour ». En un mot, nous avons puisé l’inspiration de notre Album ‘Humanoid’, nous avons donc préparé plusieurs séries de costumes pour le show. Je change 5 fois de costume. Dans la conception de la création de notre propre ville, nous avons fait un thème « Humanoid City ». C’était assez cool. Cette fois, nous avons exploré d’autres aventures créatives et avons expérimenté de nouvelles choses aussi. Tous les membres de notre groupe joue au clavier, au piano ou joue d’un quelconque autre instrument. C’était donc une nouvelle expérience pour chacun d’entre nous. C’était un spectacle frais et excitant, bien qu’il soit fondé sur l’Album ‘Humanoid’.

Vous deviez dépenser beaucoup d’argent après tout votre spectacle, toutes vos performances ?
Bill : Oui, plus nous dépensons plus nous avons de succès. Nous espérions pour donner un vrai spectacle à chaque Fan. La musique est liée à tout. Donc nous voulions avoir des costumes parfaits, une scène parfaite…Tout devait être parfaitement adapté. Mon signe astrologique est vierge. Je suis en tout point, perfectionniste. Pour permettre aux Fans de profiter d’un show tel que vous l’aimez, au point d’en oublier de partir, nous avons fait énormément d’efforts. Nous espérons que tout fût parfait.

Lorsque vous êtes sur scène, vos caractéristiques sont les mêmes que dans la vie de tous les jours ou pas du tout ?
Bill : Je pense que le plus important est de me révéler tout naturellement sur scène. Je ne veux pas vous donner l’impression de jouer le rôle de quelqu’un d’autre ou que l’on m’affecte à une autre personne. Sur la scène créée, j’espère que nous pourrons suivre/vivre les choses qui nous stimulent réellement dans le plus profond de nos cœurs. Nous sommes ensemble depuis près de 10 ans, en tant que groupe. Nous avons vécu beaucoup d’expériences sur scène, nous pouvons donc nous exprimer naturellement sur scène. C’est vraiment important de créer un contact avec les Fans, de communiquer avec eux, ce qui est d’ailleurs en rapport avec l’Album. Donc, on ne pense pas jouer des rôles. Quant à moi, ce que j’ai poursuivis c’est d’essayer de nouvelles choses et de faire un show frais et nouveau.

Où avez-vous eu l’inspiration de changer votre manière de jouer ? Des films ? De la musique ? Ou de livres ?
Bill : Parfois, je peux être inspiré par le voyage. Il ya beaucoup d’idées qui naissent. Pour les écrire, j’ai toujours un petit carnet et des crayons avec moi en promenade ou en voyage. Parfois, je suis inspiré par les Fans, de partout dans le monde. Et parfois je suis inspiré par d’autres points de vue/d’autres performance. La dernière façon, est d’écouter nos propres chansons. J’ai beaucoup d’idée qui me viennent à l’esprit lorsque j’écoute notre propre musique. La manière de faire la performance ou de concevoir la couverture me venait toujours à l’esprit lorsque nous enregistrions en studio. Ce qui m’a inspiré sur l’Album ‘Humanoid’, ce sont les choses que nous n’avons pas sur terre. Le cosmos, les Aliens et toute cette science-fiction, toutes ces choses inconnues sont le contexte de cet Album. Nous voulions inclure tous ces éléments sur scène. C’était difficile de se figurer ce que nous voulions exactement faire et comprendre comment le faire et en fin en faire la conclusion. Comparé aux autres Albums, celui-ci a un son plus électronique, ce qui sonne un peu différemment. Tous les membres du groupe ont essayé tout genre d’instrument. C’était aussi une bonne idée sur scène ou en point de vue externe.

Comme tu viens de le mentionner, cet Album est un peu plus différent des autres. Ce nouvel Album est plus raffiné/travaillé. Et vous, les gars avez accordé plus d’attention à la mélodie. C’est conceptuel. Les autres albums m’ont impressionné comme des Albums de musique Rock.
Bill : Oui. Mais nous n’avons pas prévu de faire ce genre d’Album au début. Nous n’avions aucune idée conceptuelle. Nous nous le sommes figuré involontairement après être entré en studio. Nous nous sommes réunis au studio. J’ai rassemblé toutes les idées et tous les thèmes que j’avais à l’esprit lorsque j’écrivais et composais les chansons. C’était pareille pour le titre de l’Album, donc rien de tout ça n’était prévu à l’avance. Je ne pensais à rien dans le genre au début que j’ai commencé à écrire. Après que j’ai eu de fini d’écrire et de produire, j’ai seulement commencé à penser au titre, à la conception artistique, à la scène ect. Au final, j’ai résumé toutes les idées et en ai fait un Album complet. Cet Album est définitivement très différent des précédents, mais c’est ce que nous voulions. Nous nous attendions à quelque chose de différent. Nous avons pris cet Album très au sérieux, nous avons passé énormément de temps en studio. Je n’aime pas donner de date limite ou quelque chose dans le genre, et puis travailler en fonction de l’horaire sous une énorme pression. En générale, la maison de disque sort notre nouvel Album et puis nous parle directement du suivant. Mais c’est important que nous ayons assez de temps pour nous relaxer et nous rassembler au studio. Nous sommes donc allés dans des tas de pays et avons vu des tas de rues pour cet Album. Nous sommes même allés à L.A, à Miami et à Hambourg. Nous avons rencontré tout genre de personnes dans différentes villes du monde entier et avons travaillé avec plusieurs producteurs, ce qui nus a beaucoup aidé à trouver de l’inspiration. C’était vraiment cool.
C’était aussi une nouvelle expérience. Juste parce que nous avons dépensé énormément de temps et d’énergie, nous pouvons comprendre comment faire une bonne chanson.

Oh je l’ai eu. Bill vous êtes une super star, comme un Dieu dans le monde la musique. Et savez-vous pourquoi tant de gens sont obsédés par vous ? Que pensez-vous ? Il y a-t-il des gens qui vous comprennent ?
Bill : Je ne sais pas. Just parce que, je ne sais pas, je peux m’exprimer naturellement moi-même sur scène, sans but particulier. Je ne me défini pas moi-même comme une personne particulière. Je ne vais pas expliquer aux Fans que la prochaine fois je serais ce type ou j’aurai ce look. Ce que le présent vous montre, c’est exactement ce que je suis. Quand j’étais jeune, je me maquillais déjà et me teignait déjà les cheveux. C’était moi. Maintenant, dans notre groupe, je fais toujours ce que je veux. C’est très important pour nous d’être vrais avec nous-mêmes. Georg et Gustav sont très différents de moi, peut-être. De nos jours, il y a pas mal de groupes comme nous. « Nous partons en tournée à travers le monde comme un groupe normale, au lieu d’être préfabriqués ou produits, de sorte que nous en sommes si chanceux ». Il y n’a pas tellement de groupes allemands comme nous, ce que j’apprécie. Profitez-en. Nous n’avons pas de secret, car nous ne savons même pas ce que nous serons, nous sommes devenus des super stars par accident. S’il y a des groupes comme nous, je pense que j’en serai aussi obsédé (Rire). Pour être honnête, je suis très touché que nous ayons pu aller dans tant de pays. Lorsque nous étions en Asie, plus tôt dans l’année, tout le monde chantait ensemble avec nous. J’en étais vraiment heureux. C’était vraiment super à ce moment, pour moi, en tant qu’artiste. J’étais enthousiasmé de voir ce genre de paysage. Et enfin, nous pourrons aller au Japon bientôt, je suis vraiment impatient.


« Nous sommes nés dans une petite ville. Il y avait tellement de choses que nous n’aimions pas. »

Nous sommes aussi très impatients. Votre frère et vous semblez vraiment pareils. Mais dans notre interview précédente, il était reporté que vos caractéristiques étaient totalement différente. Tom avait aussi dit que vous étiez comme les 2 faces d’une médaille. Est-ce vrai ?
Bill : Oui, vous avez raisons. Je ne peux pas m’imaginer vivre sans Tom. Nous sommes tout le temps ensemble, peu importe ce que nous faisons. Nous sommes comme une seule et même personne. Bien que nous soyons différents sur certaines caractéristiques, comme le style, les idées. Nous sommes une équipe parfaite lorsque nous sommes ensemble. Car nous faisons tout ensemble, je ne peux imaginer quel genre de vie je mènerais par moi-même. Nous avons formé ce groupe ensemble, et nous allions à l’école ensemble, et jusque là nous n’avons jamais été séparés l’un de l’autre. Le temps maximum que nous ayons été séparés n’est pas plus de 7 jours, donc, en fait, nous sommes pratiquement tout le temps collés ensemble. C’est difficile a expliqué, mais il y a quelque chose que seul les vraies jumeaux peuvent comprendre. Nous avons une sorte de lien, comme un 6e sens. Même si nous ne sommes pas ensemble, nous savons ce que l’autre a à l’esprit. C’est incroyable. Ca peut paraître un peu fou, mais j’imagine que c’est ce qu’on chaque vrai Frères jumeaux.

La chose la plus inimaginable est que vous ayez les mêmes moyennes. J’ai entendu dire que vous avez tout les deux obtenu un moyenne de 1.8 lorsque vous étiez en humanités/au lycée (*Je rappelle qu’en Allemagne, les cotes se font dans le sen inverse. Moi il y a de points, plus la moyenne est bonne. 1 est la plus grosse cote. C’est donc une très bonne moyenne.*)Vous étiez de plutôt bons élèves.
Bill : Oui. (Rire) Tom et moi n’aimions pas aller à l’école. Je pense que la période la plus terrible de notre vie, c’était les jours d’école. Je voulais faire de la musique depuis que j’étais un tout jeune garçon, et je faisais juste ce que je voulais, donc je ne passais pas vraiment le temps à étudier. J’avais le sentiment que nous étions sensés êtres ailleurs qu’à l’école. La vie scolaire était horrible. Nous sommes nés dans une petite ville. Il n’y avait personne qui avait les même hobbys ou qui avait le même point de vue sur la vie que nous. A ce moment là, notre rêve était de partir dans des villes plus grosses pour y faire de la musique. Les jours que nous avons passés dans cette petite ville n’étaient pas gays, car nous détestions l’école. Il y avait tellement de profs ennuyants. Mais nos résultats étaient bons, donc tout allait bien.

Vous avez dit avoir écrit des chansons durant un bon moment. Quel est le style de votre prochaine chansons ?
Bill : J’ai gardé une collection de toutes sortes d’idées. Je pense que la première chose que nous ayons à décider, est la date où nous nous rendrons au Japon. Et nous irons en Amérique du Sud plus tard (Note de l’éditeur : après une tournée Japonaise). C’est comme une conclusion de cette année. Nous reviendrons au studio et nous recommencerons. Nous y passerons plus de temps que la dernière fois. Car avons besoin de réfléchir à ce que nous voulons faire et quelle genre de musique nous voulons faire. C’est donc le moment de rassembler les idées. Après que nous soyons revenus au studio, nous écrirons des chansons avec nos producteurs, comme une famille, ce qui devrait être vraiment super. Nous attendons le nouvel Albums avec les nouvelles chansons avec impatience. Et nous nous attendons/préparons aussi à l’année prochaine.

Quand sortira le nouvel Album ?

Bill : Je ne sais pas encore. J’ai juste quelques idées et écris quelques chansons, mais je ne peux dire quand sortira le nouvel Album. Je promets que ce sera incroyable.


Publié le 12 Novembre à Hambourg.


L’histoire confidentielle vue de l’intérieur du Photographe de INROCK est exposée ici.

RAPORTE PAR P.G.BRUNELLI/INROCK


Confidentiel !
Puisque je veux prendre des photos de TH, quelqu’un me dit ceci, je ne peux dire à personne où se situe la lieu de répétition. J’ai du éteindre le système GPS. Je savais juste que j’étais dans les banlieues d’Hambourg, mais je ne savais pas du tout le lieu exacte. Je crois que même les Fans hystériques ne pouvaient pas trouver où c’était. Quoi qu’il en soit, si ces Fans de TH avaient appris l’endroit exacte, ce serait devenu hors de contrôle. Et c’est à cause de genre de chose que Bill et Tom ont du déménager à Los Angeles. Il y avait toujours des paparazzi qui les traquaient là-bas, mais au moins, c’était sous contrôle. Les TH peuvent aller faire du shopping là-bas, car il semble qu’ils n’y soient pas si célèbres qu’en Europe. J’ai été guidé jusqu’à la salle de répétition. Il y avait des accommodations, des salles de répétitions, des chambres à coucher et des garages. Une nouvelle voiture sport blanche est garée dans le garage (*Il parle de la R8*). Je voulais juste demandé a qui était cette voiture. J’ai tout de suite découvert que c’était à Tom. Je lui demandé « Tu vis à L.A. Comment peux-tu garer une telle voiture à Hambourg ? » Il m’a répondu « J’en ai une autre à L.A ». Ils ont signé un contrat avec Audi. Ils sont donc sponsorisés aussi en Amérique. Soit dit en passant, à ma connaissance Tom est le plus mature. Il y a 2 ans, lorsque je l’ai rencontré en France, c’était un garçon/gamin à ce moment là. Maintenant, c’est jeune homme brillant. Quand nous faisions la séance photo, Bill portait des chaussures avec 10cm de talons compensés. Pour réduire l’écart de hauteur, contenu de l’équilibre des photos, il s’est tenu debout, les jambes et les pieds écartés. Ils se parlaient les uns les autres en Allemand. Mais quand il y avait un problème, Bill me répondait poliment en Anglais formel avec un petit accent. L’Anglais de Bill et Tom est bien meilleur qu’il y a 3 ans. Peut-être est-ce du au fait qu’ils vivent à L.A maintenant. Mais ils travaillent la plus part du temps avec des Allemands, donc ils se parlent en Allemand. Dans la salle de répétition, la batterie est reproduite. Alors il l’ont gardée dans une autre pièce, de sorte a préserver le silence. Ils ont fait preuve de beaucoup d’efforts pour éviter l’influence du bruit. Il y a un Baby-foot dans la salle principale. Lorsque Bill faisait ses photos solo, les autres jouaient ardemment. Puisque j’étais occupé avec les photos, je ne sais pas lequel a gagné. Tom et Gustav formait une équipe pour battre Georg. Donc, je pense que Georg était le meilleur. Après le shooting, nous sommes allés à l’aéroport dans une voiture noir, ce qui me donnait l’étrange sentiment que nous étions des espions qui gardaient les secrets. Si nous avions été questionnés, je n’aurai jamais trahit, jamais. En fait, personne ne nous remarquait. Des officiers avec un peu moins d’expérience ont vu notre scan de photos. Et ils ont pensé que certaines photos qu’ils trouvaient suspectes étaient des parties d’une bombe. Haha !!!

Translation © Roseline (Tokio hotel : Le journal des fans -On facebook)
_________________
Une ado attardée et fière de l'être.


Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:42    Sujet du message: INROCK Vol. 325 (Japan)

Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum website Bill-Kaulitz.fr and Bill-Kaulitz-international.com Index du Forum Forum du site bill-Kaulitz.fr MEDIAS Médias Asiatiques Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
ezHyperShadow template - a boo design Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Original ezHyperShadow theme by boo ©2004 www.ez-life.net
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com