Forum website Bill-Kaulitz.fr and Bill-Kaulitz-international.com Index du Forum  
FAQ Rechercher
Membres Groupes
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés
S’enregistrer Connexion
ENTREVUE MONTREAL AVRIL 2008
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum website Bill-Kaulitz.fr and Bill-Kaulitz-international.com Index du Forum Forum du site bill-Kaulitz.fr MEDIAS Médias anglophones
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
marieagnesbruxelles
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2008
Messages: 2 666
Localisation: bruxelles

MessagePosté le: Dim 18 Mai 2008 - 10:55    Sujet du message: ENTREVUE MONTREAL AVRIL 2008 Répondre en citant

hello,

Voici un entrevue pour un journaliste de MONTREAL du mois d'avril. Elle n' a pas été faite dans la tournée actuelle mais je la touve interessante. Et comme ils sont à Montréal pour le concert du 19 mai .. c'est un quand même d'actualité Cool
"Entrevue: Tokio Hotel
Benoit Bisson - 23 avril 2008 (Dernière mise à jour: 29 avril 2008 - 16:0Cool
Le groupe Tokio Hotel a récemment effectué une mini-tournée de promotion au Canada, visitant Montréal et Toronto. À cette occasion, j’ai eu le plaisir d’interviewer Bill et Tom Kaulitz, Georg Listing et Gustav Schaefer.
11 heures du matin, dans un hôtel du centre-ville de Montréal. Les gars sont arrivés en ville hier et ils entament avec votre humble serviteur une journée promo bien remplie. Ils sont accompagnés d’une traductrice car, s’ils comprennent bien l’anglais, ils ne se sentent pas encore assez à l’aise pour le parler. D’entrée de jeu, j’avoue qu’ils sont sympathiques. Aucune arrogance, attentifs aux questions, et surtout un sens de l’humour impressionnant. Je constate avec plaisir que j’arrive à comprendre quelques mots de leurs réponses en allemand, sans doute des reliques d’un voyage à Cologne il y a quelques années. Ça me permet de suivre approximativement les réponses avant même que la traductrice n’intervienne et, ce n’est peut-être qu’une impression, mais ça semble rendre les choses plus faciles.
Alors, voyons ce que Bill, Tom, Georg et Gustav avaient de bon à dire par un matin glacial à Montréal…
BB: Juste avant votre visite au Canada, vous avez reçu un prix – le Goldene Kamera 2008 - Musik National – en plus de vous produire sur scène avec des légendes du rock. Quelles sont vos impressions de cette soirée et des nombreux prix que vous avez reçus récemment?

Photo: © Benoit Bisson
Bill Kaulitz

Bill: C’était vraiment quelque chose d’énorme! Pour nous, c’est vraiment excitant d’être en spectacle aux côtés de Kylie Minogue, Chuck Berry et autres, et de remporter le prix, c’est vraiment fou! Récemment, nous avons aussi été aux NRJ Music Awards, en France, et il y avait, entre autres, Rihanna. Ce sont vraiment de gros noms, et tout d’un coup, on se retrouve en nomination avec des groupes tels que Linkin Park! C’est un grand honneur pour nous d’être avec des groupes comme ça, d’être en nomination avec eux. En fait, tout ça ne nous semble toujours pas réel. C’est simplement un grand honneur.
BB: Comment expliquez-vous votre énorme succès dans des pays tels que la France ou Israël, alors que, jusqu’à tout récemment, vous ne chantiez qu’en allemand?
Tom: C’est aussi étonnant pour nous que ça peut l’être pour les autres. Nous n’avons pas vraiment trouvé d’explication. Pour nous, c’était déjà complètement fou. Nous sommes originaires de Magdebourg, qui n’est pas vraiment une grande ville d’envergure internationale, et c’était déjà cool d’avoir du succès en Allemagne, puis du succès en dehors de l’Allemagne, en France et, maintenant, à travers toute l’Europe, et aussi en Israël et ainsi de suite. Ce fut vraiment aussi surprenant pour nous que pour tout le monde et nous n’avons toujours pas trouvé de véritable explication. Nous sommes vraiment contents. Mais pour nous, c’est vraiment difficile, parce que nous ne sommes pas vraiment doués en ce qui concerne les langues. Comme chacun peut le constater, nous ne parlons pas très bien l’anglais, et le français, pas du tout, à part quelques phrases parce que nous avons beaucoup tourné en France.
Bill: Le fait d’avoir la chance d’aller dans différents pays, comme Tom l’a dit… Ça nous semblait un rêve tellement lointain, l’idée d’avoir du succès, d’avoir du succès en Allemagne. Nous n’avons commencé qu’il y a deux ans et demi, et puis ce gros succès en Allemagne arrive. Puis ça se répand à travers toute l’Europe. Maintenant, aujourd’hui, on se retrouve ici, au Canada. C’est tellement incroyable pour nous, tout ça en si peu de temps, que c’est souvent renversant. D’être un groupe allemand, de nous produire en spectacle en allemand, et d’aller au Canada et partout en Europe, pour nous, dans nos rêves, ça nous avait toujours semblé comme quelque chose hors de notre portée.
BB: Parlez-nous un peu de Scream – votre album en anglais – qui sonne différent de vos albums en allemand, plus rock. Comment avez-vous choisi les pièces pour l’album?

Photo: © Benoit Bisson
Tom Kaulitz

Bill: En fait, ce fut quelque chose de plus personnel pour nous. Personne ne nous a approché en disant ‘faisons un album en anglais’. Au contraire, l’album allemand connaissait beaucoup de succès dans la plupart des pays, et ni la compagnie de disque, ni qui que ce soit ne nous a dit ‘faites-le en anglais’. C’est vraiment quelque chose que nous avons nous-mêmes décidé, parce que nous trouvons que c’est vraiment important que les gens comprennent aussi les paroles, comprennent le message et nos idées. Alors, nous nous sommes dit ‘OK, on va essayer ça. En bout de ligne, évidemment, c’est moi qui ai dû faire le travail! [Bill rigole de la réaction des autres membres du groupe] Nous avons donc choisi nos chansons préférées, les meilleures chansons des deux albums, en nous assurant qu’elles allaient bien ensemble, que l’album reflétait notre style le mieux possible, tout l’éventail, des ballades aux pièces plus rythmées et plus rock. Alors j’ai été en studio et je l’ai fait. Cela a demandé beaucoup de temps parce que ce n’est vraiment pas ma langue maternelle et je voulais que ça sonne bien. Nous sommes vraiment fiers du résultat.
Tom: Quant au fait qu’il sonne tellement différent en comparaison aux chansons en allemand, si l’on prend – par exemple – Monsun, en anglais, la pièce sonne plus rock, plus sombre, simplement à cause de la voix. Je veux dire, il [Bill] a enregistré la version originale quand il avait 13 ans. Maintenant il en a 18, un vieux pépère, et conséquemment, la voix est devenue beaucoup plus basse, et là, on arrive au point sur lequel nous avons menti plus tôt [ici, Tom regarde Bill en souriant]: je ne sais pas en combien de versions nous avons eu à enregistrer Monsun; je pense que ce fut dans tous les registres de voix, parce que nous devions toujours l’adapter à la voix de Bill, particulièrement lorsque sa voix a muée à l’adolescence. Un jour, il chantait très haut, le jour suivant, très bas, donc nous avons aussi dû travailler beaucoup à cause de cela.
BB: En novembre dernier, vous avez livré une prestation très impressionnante aux MTV Europe Music Awards. Parlez-nous en un peu.



Tokio Hotel lors des MTV Europe Music Awards

Bill: Ce qui fut particulièrement difficile, ce fut de chanter parce que l’eau était glaciale, sa température n’était que de 15 ou 17 degrés; ce fut vraiment un choc lorsque ça s’est mis à tomber. Mais, dans l’ensemble, on avait passé une éternité à planifier cette prestation. On voulait absolument faire quelque chose d’extraordinaire.
Tom: Vous pouvez imaginer que c’était vraiment compliqué, particulièrement à cause du fait que la scène des MTV Awards était éclairée par des LEDs et que c’était très difficile de créer une averse dans la salle de concert. Il nous a fallu un bon bout de temps avant que ça ne soit accepté, mais en bout de ligne, ça s’est bien passé, même si tout s’était passé de façon désastreuse pendant la répétition générale.
Georg: Lors de la dernière répétition, le jour du spectacle, rien n’a fonctionné comme il faut! Heureusement, tout est tombé en place et a fonctionné parfaitement pour la vraie prestation.
BB: Lequel d’entre vous a le prix MTV à la maison?

Photo: © Benoit Bisson
Georg Listing

Bill: Nous en avons tous reçu un. Au début, nous avons dû le redonner [aux organisateurs] parce que tout était top secret. Il y avait un secret absolu quant à qui recevrait un prix, et ils devaient graver les noms. Nous avons dû leur remettre le prix après le gala, puis chacun d’entre nous en a reçu un par la poste, sur lequel était gravé Tokio Hotel et tout ça.
BB: Tom, quand on regarde les clips sur Tokio Hotel TV, tu sembles être celui qui a le plus souvent les filles à l’œil. Quel genre de fille t’intéresse?
Tom: Hmm, je ne me limite pas à un genre en particulier; je ne pense pas qu’aucun d’entre nous se limite à un certain genre spécifique. De façon générale, il y a de jolies filles dans toutes les villes; elles peuvent être blondes ou brunettes ou quoi que ce soit. Vous trouvez de jolies filles partout.
Georg: Oui, hier soir, lorsque nous sommes allé au restaurant, on a vu quelques très belles filles!
Tom: oui, je pense qu’entre l’aéroport et l’hôtel, on a vu au moins 50 belles filles! [rires]
BB: Il faut dire qu’en hiver, elles sont vêtues jusqu’au cou!
Tom: Ce que j’ai vraiment réalisé hier, c’est que malgré le fait qu’il faisait très froid, il y avait beaucoup de filles en jupes très courtes. Tout ce que l’on peut dire quand on voit ça, c’est qu’elles ont tout notre respect!
BB: Vous avez des tonnes de fans. Quelles sont les choses les plus folles que vos fans aient faites?
Bill: Oh, ce serait très difficile de choisir quelque chose. Il y a des tonnes de courrier de fans qui arrivent par camion à la maison de disque ou à l’adresse de nos gérants. On nous envoie des milliers de choses, et on n’en voit pas la majeure partie parce que l’on arriverait pas à tout lire, mais nous avons vu de très belles choses. Il y a une fille qui a repeint sa voiture pour en faire une voiture Tokio Hotel, et elle conduisait sa voiture aux côtés de notre autobus de tournée et nous saluait tout le temps; elle nous suivait partout. Il y a deux filles, en Russie, qui nous ont offert une étoile. Vous recevez un certificat, et il y a une étoile, quelque part dans le firmament, qui s’appelle Tokio Hotel. Chose certaine, nos fans sont très inventifs! Il y a des lettres de fans qui deviennent de plus en plus longues. Il y a une sorte de compétition. La plus longue fait 12 kilomètres, je pense. Ou mon visage tatoué sur une partie de leur corps! Il y a des filles, une a mon visage tatoué sur la cuisse, et une fille a Bill tatoué sur un sein et Tom sur l’autre.
Tom: Mais comme tu peux le voir, il ne paraît pas si bien que ça comparativement à moi ! [rires]
BB: Puisque l’on parle tatouages…
Bill: J’en ai un ici [montrant son avant-bras], j’ai le logo du groupe à l’arrière du cou, j’ai une étoile sur le bas du ventre et je suis certain qu’il y en aura beaucoup d’autres!
Tom [en rigolant]: Ce que je trouverais vraiment bien pour Bill, c’est une grosse boîte noire lui couvrant le visage! [rires]

Photo: © Benoit Bisson
Gustav Schaefer

Bill: J’aime vraiment les tatouages. J’ai fait faire celui à l’avant-bras pour mes 18 ans. Ils ont toujours une signification. Celui à l’avant-bras, c’est «Freedom 89». Je suis né en 1989, et en Allemagne, lorsque vous avez 18 ans, vous pouvez tout faire; donc, à l’âge de 18 ans, vous devenez véritablement un adulte. Je pense qu’au Canada et aux États-Unis, c’est différent ; vous devez avoir 21 ans pour boire de l’alcool et tout ça. C’est différent en Allemagne, et mon 18ième anniversaire représentait beaucoup de choses pour moi, alors je me suis fait tatouer «liberté». Sur mon cou, le logo du groupe, je l’ai fait faire juste avant le tournage de notre premier clip vidéo. J’avais 15 ans à l’époque. C’était vraiment une grande étape pour moi et je voulais garder ce moment à jamais grav/ dans ma peau. L’autre [l’étoile] a été fait quelque part entre les deux; j’avais 16 ans, je crois.
BB: Quelqu’un d’autre a des tatouages?
Georg: Pas encore. J’aimerais en avoir un, sauf que l’idée m’intimide encore un peu. Mais j’aimerais vraiment en avoir un.
BB: Et les piercings?
Bill: J’ai un piercing sur la langue et un autre sur le sourcil. Je les ai eu à 12 et 13 ans.
Tom: Moi, j’en ai un sur la lèvre.
Gustav: Je compte m’en faire faire un, et aussitôt que ce sera fait, je vous le laisserai savoir.
Questions éclair
Groupe préféré
Gustav: Foo Fighters et Rage Against The Machine
Bill: Coldplay, Green Day, Nena
Georg: Fall Out Boy, Jimmy Eat World, le dernier album. Pas autant leur plus vieux materiel.
Tom: Aerosmith, le groupe hip-hop allemand Dynamite Deluxe
Bouffe préférée
Gustav: Wienershnitzel
Bill: Penne avec sauce tomate en crème
Georg: Penne avec sauce tomate en crème
Tom: Penne avec sauce tomate en crème ou pizza
Pays préféré
Bill: C’est vraiment difficile d’en choisir un, parce que vous devez rester dans un pays plus longtemps que ce que nous le faisons pour vraiment en choisir un, et nos séjours sont toujours vraiment courts. Alors c’est une combinaison de plusieurs. Jusqu’à maintenant, la meilleure place pour faire la fête, c’est la Russie, à Moscou. La meilleure bouffe, jusqu’à maintenant, nous l’avons trouvée en Italie.
Tom: C’est probablement le genre de sujet dont EUX peuvent parler, mais si on parle des femmes, c’est MON sujet. J’ai découvert qu’il y a des femmes magnifiques partout dans le monde, vraiment partout dans le monde!
Bill: En France, nous avons passé tellement de temps en France… Nous avons joué dans des salles magnifiques en France, comme Bercy. C’est vraiment l’une des meilleures salles. Le shopping est vraiment génial en France. C’est quelque chose que l’on aime quand on est là.
Tom: Et l’Allemagne est vraiment spéciale pour nous. C’est de là que l’on vient, c’est là que se trouvent notre famille et nos amis, et nos fans des premiers jours, les gens qui nous ont toujours soutenu, depuis le tout début. Ils nous soutiennent partout à travers le monde, c’est vraiment grâce à eux, et c’est une connexion très spéciale.
BB: Vous êtes-vous impliqué dans des oeuvres charitables?
Bill: Il y a un événement de charité dans lequel nous avons été impliqué, un événement musical: nous avons enregistré Instant Karma pour Amnistie International. C’était un projet pour les droits de la personne. Ils ont fait tout un album avec de la musique et des chansons de John Lennon. Pour la première fois, Yoko Ono a donné les droits à Amnistie International pour faire ça. Nous nous sommes sentis très honorés d’avoir été approchés, et de pouvoir choisir une chanson comme Instant Karma et de faire partie d’un projet aussi cool et de vraiment pouvoir travailler la pièce. On nous a permis de travailler la chanson, d’en faire notre version, notre interprétation. C’était vraiment génial, un projet très cool.
On s’implique dans d’autres causes charitable, mais c’est probablement celle que vous avez le plus de chance de connaître. On fait un certain nombre de choses avec d’autres organismes qui oeuvrent en Allemagne, mais qui ne seraient pas connus ici."


Merci au journaliste et au groupe

Tokio hotel für immer Okay Okay
_________________
" KEEP COOL EN TOT ZIEN"



Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 18 Mai 2008 - 10:55    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Emmanuelle
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2008
Messages: 1 952
Localisation: Proche NICE

MessagePosté le: Dim 18 Mai 2008 - 12:01    Sujet du message: ENTREVUE MONTREAL AVRIL 2008 Répondre en citant

Merci Mab pour cette interview très intéressante Okay

les gars sont relax et très humbles de leur succès comme d'hab, bcp d'humour hein Tom ????
je savais pas que l'eau était à 15 ° lors de leur prestation des EMA 2007; ouh les pauvres ...j'adore cette prestation ms çà vs le savez déjà Mr. Green


 


nonnon87


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 11
Localisation: Limoges

MessagePosté le: Dim 18 Mai 2008 - 13:02    Sujet du message: ENTREVUE MONTREAL AVRIL 2008 Répondre en citant

MERCI MAB. TOUJOURs EFFICACE. TOUS LES JOURS UN NOUVEAU SUJET. ..
C'est vrai qu'ils sont supers, sympas, , un petit mot pour tous les pays  et ce qui est génial c'est qu'ils font l'unanimité auprès des journalistes, tous (ou presque) les trouve sympas.
VIVE NOS CHOUCHOUS


nonnon87


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 11
Localisation: Limoges

MessagePosté le: Dim 18 Mai 2008 - 13:13    Sujet du message: ENTREVUE MONTREAL AVRIL 2008 Répondre en citant

C'est encore moi, je n'avais jamais vu la vidéo des MTV ? C'est impressionnant . Pourquoi, la journaliste à la fin dit qu'ils se font huer, j'ai pas tout compris

guiguique


Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2008
Messages: 43
Localisation: limoges

MessagePosté le: Dim 18 Mai 2008 - 19:17    Sujet du message: ENTREVUE MONTREAL AVRIL 2008 Répondre en citant

AU FAIT MAB NONNON 87 c'EST GUIGUIQUE, erreur de connexion
_________________
trop vieille pour aimer th ? non!!!


Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:16    Sujet du message: ENTREVUE MONTREAL AVRIL 2008

Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum website Bill-Kaulitz.fr and Bill-Kaulitz-international.com Index du Forum Forum du site bill-Kaulitz.fr MEDIAS Médias anglophones Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
ezHyperShadow template - a boo design Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Original ezHyperShadow theme by boo ©2004 www.ez-life.net
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com